Aérer n’est pas sans danger pour les chats

Avec le retour du mauvais temps, revient l’habitude d’aérer sa maison grâce au système des fenêtres oscillo-battantes. Mais prenez garde : ce système pourrait coûter la vie de votre petit protégé !
Rien de plus normal que de vouloir aérer sa maison, même lorsque l’automne commence à s’installer. Mais saviez-vous que votre petit minou, lui, rêve toujours d’aller gambader dans le jardin, et que pour ce faire, il pourrait se trouver une âme de “super-miaouw” ?

Attiré par cette petite brise de vent frais, il lui en faudra peu pour se lancer à travers cette ouverture. C’est là que le danger surgit : pris au piège dans l’encoignure de la fenêtre, le chat va se débattre, en vain. Pire, il ne va faire qu’aggraver la situation : son poids va l’écraser vers le bas, ce qui peut, à long terme, causer de graves lésions à la colonne vertébrale, des hémorragies internes, voire l’étouffement, la mort.

grille_de_protection_fenetreSi le chat est trouvé à temps, il pourra peut-être récupérer. Mais il risque néanmoins de finir tétraplégique, ou même de devoir être euthanasié si la colonne vertébrale est trop endommagée.

Certains dispositifs mécaniques peuvent empêcher ce genre de drame, mais ce ne sont que des systèmes mécaniques, donc qui peuvent, s’ils sont mal posés, se révéler partiellement ou totalement inefficaces.

Un conseil donc : Si vous aérez de cette manière, gardez l’œil (les deux même) sur vos châssis et fermez toujours vos fenêtres lorsque vous sortez de chez vous !

————————————————–

Comment soutenir l’asbl Sans Maître ?