ANIMAlement pas vôtre

AnimaVeg4ATTENTION – CET ARTICLE EST SUSCEPTIBLE D’HEURTER LA SENSIBILITE HUMAINE.

Suite à notre réunion de samedi passé, nous étions convaincus que l’entr’aide et la collaboration étaient des valeurs sacrées dans le milieu des associations œuvrant pour la protection animale.

La réalité des choses nous a rattrapé ce jour…

Alors que notre voguions au gré des clics, nous sommes arrivés sur un article d’une association qui s’annonce clairement son but : Permettre l’évolution de la condition animale par la popularisation du veganisme.

Cet article, ou plutôt ce témoignage d’un médecin vétérinaire, relatait sa réflexion, son état d’âme lorsqu’il devait euthanasier un animal dont les “propriétaires” ne voulaient plus. Article très bien rédigé, poignant, que nous souhaitions partager avec vous. En effet, il nous semble plus efficace de diffuser un maximum de choses intéressantes, touchantes, afin de faire passer au maximum le message principal de ne pas abandonner un animal. Au plus on tape sur le clou, au plus il s’enfonce, enfin, en théorie. Cet article s’inscrit tout à fait dans notre information actuelle relative aux abandons d’animaux pour les vacances.

Par correction, le Président contacta cette association afin de demander l’autorisation de duplication, tout en mentionnant la source originale. Démarche entreprise à chaque fois, même envers la presse officielle.

La réponse arriva dans les 5 minutes, le remballant dans son jardinet, …

AnimaVeg 5Alors que nous précisons que nous ne sollicitons pas une association entre les deux organismes, mais bien une autorisation de publication dans l’intérêt des chiens, la seconde réponse fut encore plus significative du réel but de cette association :

AnimaVeg 6Ce comportement est tout à fait semblable à celui d’une autre personne, du même milieu de militantisme, dont nous avons eu affaire il y a quelques temps.

Nous voulions donc mettre cette association à l’honneur dans nos pages, en relatant publiquement sa communication et sa participation cordiale et amicale envers la défense dans le présent cas, des chiens.

Comme quoi, même dans un milieu qui est censé défendre communément un maximum d’animaux, l’intolérance et l’égocentrisme peuvent nuire à une action pourtant bien utile en cette période presque estivale. Heureusement que toutes les associations ne sont pas fabriquées dans le même moule, et que nous avons pu en rencontrer d’un caractère différent le week-end dernier.

N.B Nous avons respecté la demande, le nom de cette association n’a pas été cité, … Toute ressemblance entre les graphismes, les mots ou la présentation serait fortuite, … (ou pas), …

————————————————–

Envie de soutenir l’asbl Sans Maître ? Voici les solutions.