Bientôt l’identification de tous les chats sera obligatoire (communiqué de presse)

chat-puceUNE IDENTIFICATION ET UN ENREGISTREMENT OBLIGATOIRES DES CHATS

POUR UN CONTRÔLE EFFICACE DE LA LÉGISLATION

EN MATIÈRE DE STÉRILISATION

________________________________________

Ce jeudi 07 janvier, le Gouvernement wallon a approuvé en 1ère lecture un projet d’arrêté relatif à l’identification et l’enregistrement des chats. Le texte prévoit l’identification de tous les chats par microchip et leur enregistrement dans une base de données centrale et commune aux 3 régions (Wallonie, Flandre et Région bruxelloise).

Ce texte, proposé par le Ministre wallon du Bien-être animal Carlo DI ANTONIO, a pour objectif d’étendre l’obligation d’identification et d’enregistrement en Wallonie à tous les chats avant l’âge de douze semaines, et plus seulement ceux qui sont commercialisés.

Ainsi, l’article 1er du projet d’arrêté prévoit que « le responsable fait identifier et enregistrer, avant l’âge de douze semaines et en tout cas avant qu’il soit commercialisé, tout chat né après l’entrée en vigueur de la réglementation ».

La nouveauté du texte porte également sur un enregistrement en ligne dans une base de données centrale et commune aux 3 régions. Actuellement, seul l’enregistrement des chiens est centralisé en Belgique.

La centralisation des données d’identification des chats sur une plateforme unique permettra une recherche efficace du propriétaire d’un animal trouvé. Ce dispositif est aussi et surtout un préalable nécessaire à un contrôle efficient de la législation en vigueur en matière de stérilisation des chats.

Pour rappel, l’arrêté royal du 3 août 2012 relatif au plan pluriannuel de stérilisation des chats domestiques a instauré progressivement la stérilisation obligatoire de tous les chats qu’ils soient adoptés, vendus ou donnés.

Cette disposition est une mesure supplémentaire de la politique menée par le Ministre wallon du Bien-être animal Carlo DI ANTONIO visant à encourager l’acquisition responsable d’un animal.

Se pose encore et toujours l’éternelle question : Quels moyens seront mis en œuvre pour faire respecter le décret, et quelles sanctions seront prises envers les personnes ne respectant pas les obligations? De plus, il faudra donc patienter une vingtaine d’année pour que tous les chats vivants soient identifiés.

————————————————–

Nous soutenir ? LOJO