Braine l’Alleud, quand les promesses ne sont que feu de paille.

capture Twitter
capture Twitter

Est-il utile de vous rappeler que le Bourgmestre de Braine-l’Alleud, Vincent Scourneau,  avait déclaré il y a un an environ, qu’il ferait tout son possible pour maintenir un refuge pour chiens et chats sur son entité, suite à l’annonce de la fermeture volontaire du refuge pour chiens et chats installé depuis une trentaine d’années “Animaux en Péril” (La Capitale, Vava, RTBF, …)

Nous avions été avertis que l’ancien site du service Travaux de l’Administration communale allait être désaffecté. Nous nous étions rapidement mis à entrevoir la possibilité de créer un refuge à cet endroit (notre article).

Les informations n’étaient guère positives, nous annonçant une vente de celui-ci, au plus offrant, malgré plusieurs propositions faites (location, bail emphytéotique, …).

Courant juin, l’annonce officielle de mise en vente avait été publiée, ce qui annihilait nos espoirs de voir un refuge voir le jour à l’endroit. Les raisons invoquées étaient que le déménagement du service Travaux devait être couvert par la revente des lieux (aux alentours des 2 millions d’Euros). Admettons…

Là où le bât blesse pour les animaux brainois, est dans la récente décision communale d’affecter un montant de 14,18 millions d’euros au budget extraordinaire 2016 afin de, …  construire un centre aquatique … Un budget de 2,33 millions a également été affecté au regroupement des bâtiments communaux, preuve que quand on veut libérer des fonds, on peut, …

Nous gageons donc que l’envie de secourir de nombreux chiens et chats de Vincent Scourneau est de moindre importance que le plaisir qu’il aura à patauger dans sa nouvelle piscine communale, …

A l’inverse, il existe d’autres Administrations qui elles ne font pas d’effet de presse, mais font leur possible pour ceux que nous tentons de protéger …

————————————————–

Nous soutenir ?