Canis lupus ?

Chez le loup, canis lupus, aucun être n’est semblable à l’autre. Ils vivent aussi bien en plaine qu’en montagne, dans les steppes ou les forêts. La forêt tropicale humide leur est étrangère.
La désignation binominale latine présente le genre par le premier nom, l’espèce par le deuxième. Le nom scientifique du loup date de 1758.
“Canis” regroupe le loup, le chien, le coyote, le loup rouge, le chacal doré ou commun, le chacal à chabraque, le chacal à flancs rayés, le chacal d’Abyssinie.
Leur museau n’est pas pointu et leur queue fait la moitié de leur corps.
Le loup fait partie des canidés, rassemblant 15 genres, dont les renards, le fennec, le lycaon, le chien viverrin, …

Le chien et le loup ont génétiquement 1% de différence. Il semble que la divergence se soit faite il y 100000 ans. La domestication est encore floue.
Sa présence est nécessaire dans les écosystèmes et indispensable aux équilibres naturels.
Comme tous les mammifères, le loup est reconnaissable à ses dents. Il possède 4 carnassières, hypertrophiées, correspondant à la quatrième molaire supérieure et la première molaire inférieure.
Les contes ont nui à la réputation du loup. Ils sont des carnivores et nécessité leur est faite de tuer pour manger. Ils sont plus courageux que nous puisque nous allons au supermarché pour acheter la viande, face voilée. Y voir de la cruauté est anthropomorphique, paradoxalement par des humains capables du pire.

Armonia