Elections communales – Quelles améliorations pouvons-nous espérer ? (Enquête auprès des partis locaux)


Dans moins d’un mois, ce seront les élections communales, et qui dit élections communales dit programme, promesses, et espoirs de la population.

Pour l’asbl Sans Maître, le bien-être animal passe aussi par des mesures et des actes politiques favorisant le bien-être des animaux, tant au niveau régional que communal. Jusqu’à préent, il faut reconnaître que la place accordée aux animaux est bien faible sur l’entité de Les Bons Villers (où nous sommes basés), ni plan de stérilisation des chats, ni aide à la stérilisation pour la population en situation financière difficile, ni subside à notre association, ni autre action positive.

Soucieuse de l’avenir des animaux au niveau local, nous avons transmis aux quatre partis se présentant au suffrage communal le 14 octobre prochain un questionnaire en 13 points, avec promesse de publier les réponses dans leur intégralité début octobre. Par ordre alphabétique il s’agit des partis Citoyens, Ecolos, Mr-IC, PS.

Bien évidemment, nous serons attentifs après les résultats du scrutin à ce que les promesses deviennent réalité, et n’hésiterons pas à les rappeler.

Le questionnaire transmis est le suivant :

  1. Selon vos connaissances, qu’existe-t-il actuellement au niveau communal relatif au bien-être animal, tant point de vue administration que privé ?
  2. Quelles sont les aides concrètes actuelles que l’Administration communale octroie aux associations œuvrant pour le bien-être animal ? Quelles aides mettriez-vous mettre en œuvre après le 14 octobre prochain ?
  3. Plus de 170 communes wallonnes en disposent déjà d’un ? De qui s’agit-il ?
  4. Au niveau de la police, existe-t-il selon vous une brigade « animale » étant spécialisée dans la législation ?
  5. Un décret du 1er juillet dernier octroie de nouveaux pouvoirs au Bourgmestre en matière de maltraitance. Quels sont-ils ?
  6. Quelles sont les mesures que vous comptez prendre au niveau de la surpopulation féline errante ? Savez-vous ce que des communes proches ont mis sur pied ?
  7. Quelles sont les mesures que vous envisagez de prendre au niveau de la surpopulation des pigeons ? Savez-vous ce que certaines communes proches ont mis sur pied ?
  8. Un chien doit être tenu en laisse sur la voie publique. Pourtant un chien adore courir. Que pensez-vous des parcs canins dans lesquels ils peuvent être lâchés sans laisse sous la surveillance de leur maître ? Envisagez-vous d’en créer sur l’entité ?
  9. Au niveau propreté publique, envisagez-vous la mise à disposition de facilités pour les promeneurs avec chiens telles que sachets crottes, caninettes, … et un suivi régulier de ces facilités ?
  10. Le respect de l’animal, tout comme celui de l’être humain, s’apprend dès le plus jeune âge. Pensez-vous qu’il soit indispensable d’éduquer les enfants sur ce point ? Si oui, de quelle manière comptez-vous vous y prendre ? Qu’envisagez-vous de mettre sur pied ?
  11. La situation économique est telle qu’aujourd’hui peut ne pas ressembler à hier pour les propriétaires d’animaux de l’entité. Quelles aides existent pour les personnes en situation de difficultés financières, voire précarité (tant au niveau aide publique que privée) ?
  12. Si un projet de création d’un refuge pour animaux abandonnés sur votre entité se présente, quelle sera votre position par rapport à celui-ci ?
  13. Avez-vous d’autres informations à nous communiquer relatives à vos engagements envers le bien-être animal ?

Faites vos achats chez Zooplus en passant par nos visuels. Pour vous ça ne change rien, pour nous ça fait beaucoup