Là où l’homme interprète les textes religieux, l’animal est en danger !!!

étourdissementL’interprétation stricte et restrictive de la Règlementation Européenne ne peut être considérée que comme une action islamophobe … Il y a moyen de faire exception à ce genre de situation

Tels sont les propos vus et entendus ce dimanche lors de l’émission “Le face à face des Décodeurs” sur la première chaîne nationale. Ce débat opposait Michel Vandenbosch, président de Gaia et Coskun Beyazgul, membre du Conseil de Coordination des Institutions islamiques de Belgique.

Ainsi donc, nous aurions deux Parlements sur trois islamophobes (les flamand et le wallon).

C’est ce 24 septembre que commencent les “fêtes du sacrifice” autrement appelées Kippour ou  Aïd Al-Adha, et les musulmans ont décidé de boycotter tout simplement ce rituel barbare visant à abattre sans aucun étourdissement un mouton en général.

Côté animal, nous ne pouvons que nous réjouir pour ces milliers d’animaux non abattus dans d’atroces souffrances.

D’un autre côté, nous sommes inquiets. Inquiets de se dire que l’interprétation d’une religion se veut au-dessus des Lois et règlements. La Bible ou le Coran seraient au-dessus du Code Pénal ? Bien évidemment, afin d’apporter plus de poids et d’impact à cette interprétation, Coskun Beyazgul sort le mot magique, le mot qui fait peur, islamophobes, qui est un comportement puni par le même Code que celui qui se trouverait en-dessous du Coran. L’excellente argumentation de Michel Vandenbosch précisant que ce n’est pas parce qu’on est contre le gavage des oies qu’on est anti-français a vite recentré les propos.

Alors qu’il aura fallu attendre le 21ème siècle pour qu’enfin des hommes politiques se préoccupent réellement du bien-être animal, que cette matière vient à peine d’être régionalisée, il faudrait donc faire un pas non pas de côté, mais en arrière, pour autoriser cette violence extrême que l’on tente au maximum d’éradiquer ?

Il est étonnant aussi de remarquer que les Judaïques qui pratiquaient également ce genre de sacrifice, ne nous traite d’antisémites…

Les prochains jours, il vaudra mieux pour un animal, se trouver au nord ou au sud du pays, le gouvernement bruxellois semblant encore tolérer l’illégalité …

Gaïa, pour qui cette lutte est primordiale, avait menacé de déposer plainte pour chaque espace illégal installé en Belgique, et l’a fait. Contrairement à toute attente, la classe politique n’a pas fait l’unanimité derrière cette action puisque la secrétaire d’Etat bruxelloise pour le Bien-être animal Bianca Debaets, a déclaré que la plainte de GAIA “créait le chaos et visait une communauté”(propos recueillis par le Vif). Si même les personnes responsables politiquement estiment contraire le fait de respecter les Lois, …

Rappelons tout de même que Gaïa comme beaucoup d’associations œuvrant pour le bien-être animal, s’opposent en tout temps à un abattage non respectueux. Il ne s’agit clairement pas d’une action politique quelconque !!!

Dans le même esprit, ne serait-il pas judicieux de déposer plainte envers le site www.aksahum.com pour incitation à la violence envers les animaux . Une campagne d’affichage appelant sans équivoque à faire un don pour un abattage rituel !!!

FB_IMG_1442997212351

Vous pouvez retrouver l’intégralité du débat sur le site de la RTBF.

————————————————–

Comment soutenir l’asbl Sans Maître ?