L’approche et les risques de morsure chez le chien

Une grande partie des incidents avec nos poilus se produisent car nous ignorons les codes canins.

On a aussi souvent tendance, la majorité du temps, à laisser aux vestiaires nos bonnes manières et formules de politesse quand on rencontre un poilu. Un chien équilibré ne mord jamais sans raison et encore moins sans prévenir (sauf s’il est pris par surprise!).

Nous allons donc aborder cette semaine le respect de l’approche d’un poilu et le décodage correct de sa communication dans ce contexte.

Comme chez les humains, il y a une distance critique établie par chaque poilu qui délimite la bulle intime canine. Il ne faut donc jamais imposer de contact à un poilu.

Quelques étapes clés doivent ainsi être respectées lors de l’approche d’un chien inconnu:

1 – Tendez-lui la paume de votre main ;IMG_7762

2 – Il est aussi préférable de s’accroupir pour les « riKiki », comprenez ici les petits chiens ( jeu de mot Be the Dog :mrgreen: ).

Vous avez déjà vu à quoi ressemble le monde à 20 centimètres du sol ? Plutôt effrayant non ? Alors imaginez à quoi vous ressemblez vu de cet angle surtout si les prises de vue du bas ne vous avantagent pas 😛

plan7➡ Si Kiki s’approche :

3 – Laissez-le vous renifler ;

4 – Observez son attitude : en général s’il balance la queue, est détendu, réceptif à votre approche, c’est bon signe 😉 ;

5 – Vous pouvez alors le caresser sous la tête ;IMG_7763

6 – Caressez le ensuite sur la tête si vous en avez envie et qu’il accepte votre caresse.

Il est important de ne pas caresser le chien directement sur la tête. C’est une zone qui échappe au champ de vision du chien, il ne faudrait dès lors pas qu’il soit surpris par votre geste. Cette approche peut aussi avoir une connotation hiérarchique de dominance, qui pourrait être moins bien acceptée si le chien ne vous connaît pas. S’il accepte que vous le caressiez sous la tête en général il acceptera votre geste amical sur la tête.

➡ Si par contre Kiki ne s’approche pas :

3 – Il faut savoir respecter son souhait !

Si vous ne respectez pas son souhait, des signes précurseurs de menace pourraient apparaître . Il est très important de savoir interpréter ces signaux correctement pour éviter les morsures. L’interprétation de ces signaux est d’ailleurs aussi importante si le chien est connu.

Souvent, Kiki retrousse ses lèvres de sorte à faire apparaître ses dents, il s’agit d’un premier signe d’irritation et de menace à ne pas prendre à la légère. Il peut ensuite grogner IMG_7766si nécessaire et même aboyer si vous ne respectez pas son désir. Le chien est également généralement tendu, son corps se raidit, ses poils peuvent s’hérisser. Si l’approche est trop brutale et rapide, ou s’il est pris par surprise, il pourrait ne pas avoir le temps de vous prévenir, gare aux morsures ! Il ne faut jamais limiter l’interprétation de l’irritation du chien au simple grognement !

Si Kiki passe carrément son chemin, vous venez simplement de vous prendre un vent 😀 . Ça arrive, ne le prenez pas personnellement et espérez qu’il n’y ait pas trop de monde aux alentours. Gardez la face et souriez bêtement :mrgreen: .

En général, les distances dépendent du lien que vous avez avec Kiki :

  • 0 à 30cm : distance réservée aux VIP, c’est-à-dire les membres directs de la famille (la fameuse bulle intime) ;
  • 30cm à 1m : distance réservée aux proches, aux personnes connues de Kiki hors famille ;
  • 1m et + : distance réservée aux inconnus.

Il est donc très important d’apprendre aux enfants la manière d’aborder un chien inconnu, de même qu’il est important de leur apprendre à décoder les codes canins (que le chien soit connu ou pas).IMG_7760

Les enfants sont moins attentifs aux signes de menace car ils sont souvent précipités dans leur approche et leur envie de toucher un chien est parfois irrésistible. Ils sont d’ailleurs le plus souvent victimes des morsures. Ce sont aussi eux qui subissent les plus lourdes conséquences de ce type d’accident :

  • Les morsures sont d’autant plus graves que l’enfant est jeune (corps et peau plus fragiles, membres plus petits).
  • Les séquelles sont plus importantes (au visage et aux bras car les enfants ont une taille plus petite) ;
  • Les accidents avec morsure se produisent majoritairement quand les beaux jours arrivent et que l’école prend fin (entre avril et août) ;
  • Souvent le chien est connu de la victime : on ne pense jamais que le chien va mordre car « on le connaît, il est gentil » ! ;
  • Les accidents auraient lieu lors de comportement affectueux (vérifier alors comment l’approche s’est déroulée) et une minorité avouerait avoir menacé ou taquiné le chien (tirer la queue, les oreilles, les poils…) ;
  • Dans la majorité des cas, les victimes disent que le chien ne semble pas avoir menacé l’enfant avant de mordre : attention aux mauvaises interprétations ou non interprétations d’autres signaux !

Les conséquences sont aussi dramatiques pour le chien puisqu’il est la plupart du temps euthanasié ! Le cas des chiens « psychopathes » est pourtant extrêmement rare. La morsure n’est jamais qu’un moyen de communiquer pour le chien, qui arrive au bout d’une série de menaces et d’avertissements. Dans ce contexte, tout comportementaliste compétent ne devrait jamais proposer l’euthanasie comme solution. Après un épisode de morsure, le chien devrait ainsi être systématiquement évalué par un comportementaliste avisé avant toute décision d’euthanasie. Ce dernier peut vérifier que les besoins du chien sont respectés ainsi que les circonstances de l’accident. Il peut aussi expliquer la cause d’un tel comportement et éviter à l’avenir tout problème de communication entre les individus canins et humains pour faire en sorte que ce genre d’accident ne se reproduise plus à l’avenir. IMG_7765

Il n’existe donc pas de chien gentil ou méchant. Tout chien peut mordre qu’il soit connu ou inconnu.

Nous avons ainsi le devoir de s’assurer de la bonne approche d’un chien inconnu, de veiller à décoder correctement la communication non verbale du chien, surtout quand il est irrité, et de respecter les besoins de nos poilus, en exercices physiques notamment.

IMG_7758A diffuser largement… pour éviter de tristes et malheureuses conséquences à nos enfants et à nos poilus, qu’on aime tous tant … ! (Désolée pour la dernière photo, je n’ai pas pu m’en empêcher).

A bientôt,

Caninement,

Emilie de Be the Dog

+ + + + + + + + + +

Vous aimez notre association ? Soutenez-nous !LOJO