Le chien et les vacances

Les vacances approchent à grands pas …  Ça tombe bien, Kiki, lui aussi, adore les vacances ! Pouvoir partir avec sa meute au grand air, gambader, ne jamais être seul, découvrir de nouveaux horizons, profiter de la vie sans mauvaises ondes ni stress, ne pas devoir courir après le temps … Quel bonheur !
Si vous prévoyez de partir avec votre poilu, félicitations vous venez de faire un bien heureux 🙂 ! De plus en plus de pays et d’établissements sont ouverts aux poilus, pour le bien être des très poilus comme des non poilus :mrgreen: . Les chiens sont plus souvent acceptés qu’on ne le pense. Avec un peu de diplomatie, un sourire et une bonne éducation, vous seriez étonnés du nombre d’endroits où vous pouvez prendre Kiki avec vous ! Renseignez-vous donc toujours bien quand vous planifiez vos vacances, ce serait dommage de ne pas en faire profiter toute la famille 😉 !

Malheureusement, les vacances sont aussi très souvent synonymes d’abandons. C’est une période très critique pour nos poilus, puisque c’est le moment de l’année où le nombre d’abandons bat des records 🙁 .
IMG_8670Pourtant il existe plusieurs solutions en total respect du bien être de votre poilu.  Il n’est, en effet, pas toujours possible de prendre son poilu quand on part en vacances, surtout si on prévoit des vacances de type hôtel, plage, piscine et farniente. On sait dès lorsqu’il sera difficile pour Kiki d’en profiter puisqu’ il ne pourra pas gambader, il souffrira éventuellement de la chaleur, etc … Bref pas vraiment le style de vacances qu’il affectionnera.

Dès lors que faire de Kiki quand vous partez en vacances ?

Dans l’ordre de priorité, voici 3 options qui s’offrent à vous pour continuer à assurer le bien-être de votre poilu et d’être assuré de retrouver Kiki en pleine forme à votre retour !

➡ 1 – Séjour à la maison AVEC un proche

La meilleure des solutions est qu’un proche de la famille ou de votre cercle d’amis vienne habiter chez vous avec Kiki le temps de votre absence. Idéalement, une personne que votre poilu connaît déjà, et si pas, prévoyez quelques rencontres au préalable avec le ou la futur(e) nounou pour que chacun puisse faire connaissance avec l’autre avant votre départ.

L’élu(e) qui viendra vivre chez vous doit avoir un style de vie similaire au vôtre au niveau des présences et des absences. C’est-à-dire que si Kiki n’est jamais seul habituellement il faut éviter que votre « dogsitter » s’absente de longues heures sans que Kiki n’ait eu un (ré)apprentissage à la IMG_8616solitude avant votre départ. Si Kiki a l’habitude de rester seul le temps que vous travaillez par exemple, et ne souffre pas de cette absence, alors pas de problème votre dogsitter pourra aller travailler sans tracas et il ne faudra même pas envisager d’apprentissage à la solitude avant votre départ. Il est néanmoins très important que votre nounou reste le soir et la nuit avec votre poilu. Durant le week-end, sa priorité sera de s’occuper de votre poilu et de dégager du temps pour lui. Il devra ainsi répondre à ses besoins de promenades, d’exercices, de contacts avec ses congénères. Et oui on ne s’improvise pas dogsitter ! Choisissez donc une personne de confiance, dont vous êtes certain qu’elle remplira le contrat à merveille (et avec plaisir 😛 ) !

Kiki sera aussi dans ses habitudes et aura ses repères puisqu’il restera sur son territoire.

➡ 2 – Séjour CHEZ un proche

Une autre solution, si votre personne de confiance ne sait pas se déplacer et habiter chez vous le temps de votre absence est de laisser Kiki chez elle, avec elle. Il est important que Kiki connaisse également la personne et l’endroit où il va résider. De la même façon, s’il ne connaît pas la personne et l’endroit où il va vivre, il faudra l’y préparer en rendant visite à votre proche plusieurs fois avant de partir et de tester progressivement l’aptitude de Kiki à s’ habituer à cet endroit et son nouvel ami humain par des visites de plus longues durées (et sans votre présence par la suite). La personne doit également pouvoir rester avec Kiki le soir, la nuit et le week-end.

Elle répondra à ses besoins de promenades, d’exercices, de contacts avec ses potes poilus de la même façon que si elle était venue habiter chez vous.

IMG_8674Veillez à préparer une petite valise à Kiki en y prévoyant son panier, ses gamelles, ses jeux, sa nourriture, sa couette préférée, … Une petite note pour votre nounou avec ses préférences et les points d’attentions éventuels n’est jamais inutile 😉 .

➡ 3 – La pension canine

La dernière solution consiste à laisser son chien dans une bonne pension familiale. Attention ne choisissez pas n’importe quelle pension canine ! Préférez de toute évidence une pension sans cages, où les chiens sont câlinés, sortis à l’extérieur, où ils peuvent jouer ensemble et où ils sont également promenés chaque jour. Inutile de choisir une pension où les chiens ont une chambre personnelle avec un lit, une tv et une radio sans aucun contact avec d’autres poilus… il faut que la pension réponde aux besoins canins, pas humains !

On préparera Kiki à la pension canine de la même façon que si on le laissait chez un proche.

Ce qu’il faut à tout prix éviter

De plus en plus de personnes et de petites entreprises proposent de rendre visite une fois par jour à votre chien resté à la maison le temps de votre absence.

Fuyez ce service !!!

Le chien est un animal purement social. Contrairement au chat, on ne peut pas lui demander de rester seul 23h/24 même à son domicile et de se contenter d’une petite visite d’un inconnu! C’est de la maltraitance animale! A fuir donc impérativement, au risque de fortement perturber Kiki et de le retrouver au retour avec de lourdes séquelles psychologiques !

IMG_8673Un dernier conseil pour la route : si vous ne prenez jamais Kiki avec vous en vacances, ne faites pas vos valises devant lui (et ne chargez pas la voiture devant lui). Il a peut-être déjà pu associer dans le passé vos valises à un départ sans lui. Cette situation pourrait donc le stresser. Il est important d’adopter une attitude des plus naturelles et d’éviter des agitations et des attentions prolongées où on rassure Kiki … au risque de le stresser encore plus !

Bonnes vacances à tous !

Caninement,

Emilie de Be the Dog

+ + + + + + + + + +

Envie de nous aider à acquérir un utilitaire ?

Une camionnette pour Sans Maître

LOJO