L’éducation chez le chien

Dog Sleeping in her Notebook after Studying

Un Kiki bien éduqué est souvent l’assurance d’une vie en parfaite harmonie avec votre poilu.

Il va de soi que cette phrase n’a de sens que si vous respectez les besoins de Kiki. Si ses besoins ne sont pas respectés, il y a des chances que vos séances d’éducation et d’apprentissage deviennent vite compliquées au risque qu’elles se transforment en séances de frustrations intenses, tant humaines que canines.

dogpulling

On reviendra sur les besoins plus tard dans « Le Mot de Be the Dog ».

La manière de communiquer avec Kiki joue un rôle primordial dans l’éducation d’un poilu. On oublie trop souvent que Kiki est un chien, et pas un humain. Il faut donc pouvoir adapter sa communication humaine à un interlocuteur poilu.

Chez l’être humain, l’usage des mots, c’est-à-dire le langage verbal, est privilégié dans la communication. Néanmoins, le ton de la voix, le volume donné, la posture du corps, l’expression du visage et les gestes utilisés donnent aussi un sens bien particulier aux messages émis. Ce sont ces aspects paraverbaux et non-verbaux auxquels Kiki sera très attentif, la communication des êtres canins étant axée principalement sur les vocalisations, les signaux corporels et olfactifs.

chient_qui_communique

➡ Le langage verbal

Choisissez bien les mots utilisés pour vous faire comprendre et demander à Kiki d’exécuter un ordre. Privilégiez des mots courts, clairs et nets. Inutile de faire des phrases à rallonge ou de choisir des mots inutilement longs. De toute façon Kiki, lui, n’y comprend rien  😛 . Par exemple, pour donner un ordre de rappel, on privilégiera le mot « ici » à la place de « Kiki viens ici tout de suite maintenant on y va je suis pressé et on est déjà en retard !». Si votre but à ce moment est que Kiki revienne auprès de vous, et pas de faire comprendre au maître du poilu avec qui il joue que vous n’en avez strictement rien à faire des histoires qu’il vous raconte depuis déjà 10 minutes, appelez simplement Kiki et dites-lui « ici », votre fuite n’en sera que plus efficace  😀 . Sinon, entre nous, la phrase à rallonge ça marche très bien pour se défaire des humains trop bavards :mrgreen: .apprendre-a-parler-a-son-chien

➡ Langage paraverbal et non-verbal

Comme Kiki y est sensible, puisque ce sont ses canaux de communication, il faut que vous soyez très attentif à votre langage paraverbal et non-verbal, qui primeront toujours sur le verbal. L’intonation joue, ici, un rôle important. Félicitez Kiki avec une voix grave et sombre, il y a de fortes chances que vous embarrassiez votre poilu qui pensera illico que vous le grondez.

Quand vous donnez un ordre , inutile de crier sur votre poilu comme un caporal ou encore de fondre comme une guimauve à chaque fois que vous croisez son petit regard d’ange. Il est important de mêler douceur et fermeté : une main de fer dans un gant de velours 😆 .

L’assurance qui se dégage de vous quand vous donnez un ordre est aussi indispensable pour votre poilu ! La cohérence entre l’ordre donné et votre attitude est importante. Ayez confiance en vous et en votre poilu !

En terme de cohérence également, n’utilisez pas 4 mots pour dire la même chose.Chien-Question

De même, chaque membre de la famille doit utiliser le même mot pour signifier une même chose.

➡ Pour terminer, si vous voulez apprendre de nouveaux tours à Kiki voici quelques conseils précieux :

  • Choisissez un endroit calme et connu afin d’éviter que Kiki mette son chapeau de Christophe Colomb et ait l’envie irrésistible d’explorer plutôt que d’écouter ;
  • Choisissez des moments propices où vous êtes assuré d’avoir l’attention de Kiki: on évitera les moments où il dort, joue ou n’a pas encore eu l’occasion de se dépenser en promenade ;
  • Privilégiez des séances courtes et répétées: par exemple 5 x 2 minutes sur la journée au lieu de 10 minutes en une fois sur la journée. L’activité intellectuelle, rappelez-vous (“big up” aux fidèles lecteurs  😎 ), est très énergivore même pour un poilu adulte ;
  • L’apprentissage doit toujours être positif: si vous le faites en jouant vous augmenterez la motivation de Kiki ! ;
  • Ne vous fâchez ou ne vous énervez jamais: Non seulement le moment risque de ne plus être très positif, mais Kiki risque d’être perturbé et de ne pas comprendre la raison de votre agacement. N’oubliez que vous êtes en train de lui apprendre un nouvel ordre, il ne le connait dès lors pas encore : la patience est de mise ! ;
  • N’utilisez jamais la contrainte physique: pour Kiki ce sera une source de stress. Il sera plus troublé par la contrainte physique que concentré sur ce que vous êtes en train de lui demander et puis c’est aussi surtout une question de respect ;
  • Appelez Kiki par son nom AVANT de donner l’ordre: le but est de s’assurer d’avoir son attention. Quand vous avez l’attention de votre poilu inutile de répéter  « Kiki » 10 fois à la place de l’ordre souhaité. Si après l’avoir appelé une fois Kiki est attentif, donnez-lui alors l’ordre souhaité ;
  • Vous pouvez par contre répéter l’ordre: il y a une idée reçue selon laquelle il faut prononcer l’ordre une seule fois. Au contraire, répéter l’ordre sera d’autant plus efficace dans l’apprentissage. Cela permettra à Kiki d’associer plus rapidement le mot à une action ;
  • Ne laissez jamais d’ordre non exécuté (ou à moitié) : ce n’est pas une question d’ego mais il s’agit de la sécurité de Kiki :il ne faut pas laisser croire à votre poilu que parfois il doit exécuter l’ordre et parfois pas… Imaginez-vous devoir le rappeler car une voiture passe et qu’il s’apprête à traverser, il faudra qu’il réagisse rapidement ! ;
  • Donnez un seul ordre à la fois.

Bon travail ! dressag

Caninement,

Emilie de Be the Dog

 + + + + + + + + + +

Vous aimez notre association ? Soutenez-nous !LOJO