Une Miss bien seule …

Miss

C’est un appel d’une personne préoccupée que nous avons reçu fin de la semaine passée. Le petit-cousin d’un défunt qui cherche désespérément une solution pour la chienne de celui-ci, âgée de 15 ans. Il est vrai qu’un animal de cet âge là est encore plus difficile à faire adopter qu’un autre. Le problème est que cette personne, malgré son âge, travaille plus qu’un horaire d’un gentil travailleur (c’est un boulanger), et que dès lors il est impossible de reprendre la “demoiselle” dans des conditions acceptables, celle-ci ayant toujours été en présence d’humains.

Miss à sa prise en charge.Rendez-vous est pris pour ce mercredi fin de journée à l’adresse du défunt, où la Miss (puisque c’est son nom) vit seule depuis le décès de son maître, une situation qui est difficilement gérable.

Les deux “sans maîtrisés” du jour sont Didier et Thierry. C’est sur le trajet que Didier fait part de sa réflexion par rapport à cette vieille dame, et qu’il trouverait inconcevable de la mettre dans quelconque refuge, vu son âge assez avancé, et ce qu’il lui restait à vivre. Il propose donc de ne pas la proposer à l’adoption, ni de chercher une place chez nos partenaires de la catégorie “refuges”, mais de la garder au sein de l’association, et de la reprendre auprès des siens afin qu’elle puisse connaître une fin de vie “heureuse”. Que ce serait en quelque sorte la première “filleule” de Sans Maître. Que dire par rapport à cette proposition, … Rien si ce n’est “MERCI”.

Alors que nous rédigeons la paperasserie, au moment où Luc (le petit-cousin) est informé de ce fait, un soulagement certain se lit sur son visage, comprenant que la fin de vie de Miss se passerait sous le meilleur climat. Afin de nous remercier (alors qu’il l’avait déjà fait verbalement plusieurs fois), il nous propose de le suivre jusqu’à son atelier de boulangerie. Pourquoi ? Parce que dans la conversation, Thierry a appris que la grande spécialité de Luc était, … la Tarte al d’Jote, … une spécialité Nivelloise bien délicieuse, faite à base de bette et de boule de Nivelles. Comble de l’ironie, c’est Luc qui approvisionnait le commerce où Thierry allait en acheter, et qui est fermé depuis plusieurs mois, … Luc donc a tenu à nous offrir plusieurs de ses spécialités.  Il faut reconnaître qu’une préparation à base de beurre de ferme, avec des légumes cultivés par cet artisan, c’est très difficile de refuser, voire impossible, …

Une chose est certaine, c’est que Miss ne goûtera pas la spécialité. Dès aujourd’hui, elle va être soumise à un régime particulier vu son “relatif” embonpoint …

Cette mission donne l’occasion de mettre en avant un problème que nous rencontrons régulièrement : Avez-vous pensé au devenir de votre animal en cas de décès ? L’asbl Sans Maître, propose diverses alternatives en réponse.

Savez-vous que vous pouvez nous aider à prendre soin de nos filleuls en devenant vous aussi parrain ou marraine ?

Faites connaissance avec ceux-ci.

Découverte du jardin
La découverte du jardin, espace qu’elle ne connaissait pas chez son ancien maître

Si vous souhaitez découvrir les Tartes al D’jote de Luc, vous pouvez en acheter à Nivelles “Au ptit boulanger”, Grand Place 25, “Au p’tit Manu” (Pompe Octa +) Avenue de la Tour de Guet 3 à Nivelles également, chez Carrefour au rayon produits artisanaux, et à Genappe, au Carrefour Market.