Née sous une bonne étoile (Et pourtant tout n'avait pas bien commencé)


C’est durant les canicules que celle que nous avons nommée « Lylou » s’était présentée seule, sans ses valises ni balluchons, devant la porte arrière. A peine celle-ci ouverte qu’elle s’engouffra pour ne plus vouloir bouger du petit gite qu’est le nôtre.

Première mission fut de la présenter auprès d’une vétérinaire locale, laquelle l’identifiât (c’est obligatoire), la vaccina pour la première fois, et lui fit passer une bonne visite. Lors de celle-ci, il fut découvert une grosse hernie ventrale, certainement créée lors de sa naissance. Vu la grandeur, une surveillance étroite fut demandée car dans son état, elle n’était pas dangereuse, mais si elle évoluait, il serait urgent d’intervenir.

Et c’est ce qui est arrivé le 28 juillet, La hernie s’est étranglée. D’où opération en urgence. Tant que la miss dormait, nous avions demandé qu’exceptionnellement vu son âge (4 mois) et notre éthique elle soit stérilisée en même temps.

Tout s’étant admirablement passé, Lylou dût quand même rester quelques jours en cage de convalescence, et ça, elle n’aime pas vraiment.

Lylou et sa nouvelle mamanLà où la bonne étoile veillait sur son cas, c’est que l’année passée, nous avions été sollicité par une association Réunionnaise en vue d’un adoption d’une chienne tripode afin de réaliser les enquêtes pré et post adoption, et que depuis ce jour, cette merveilleuse famille adoptante suit notre actualité. Ayant été touchée par l’histoire de Lylou, elle s’est immédiatement proposée pour une éventuelle adoption le cas échéant. Nous qui avions annoncé sur Facebook qu’il y aurait beaucoup de chances pour que Lylou reste chez nous, car chatte toute noire, on s’était bien planté.

Connaissant la famille et les lieux, bien évidemment nous avons immédiatement accepté la proposition, sous réserve de l’état de santé de Lylou après son opération. Alors que nous n’avions même pas parlé de l’adoption, ces personnes nous avaient fait la surprise de nous faire un don conséquent pour les frais de Lylou, et ont pris des nouvelles régulièrement. Après une semaine de convalescence, nous avons estimé que la miss pourrait tout aussi bien finir sa convalescence au sein de sa nouvelle famille. Rendez-vous fut fixé pour ce mercredi après-midi. Il n’a pas fallu 10 minutes pour que Lylou et sa nouvelle maman commencèrent à visiter la maison.

Nous sommes déjà amenés à retrouver la « petite » famille le 28 août pour le second vaccin de notre protégée, et visite post opératoire. Même si le don n’a pas couvert entièrement les frais de Lylou, il était impensable de notre part de demander quoi que ce soit en plus. Nous recevons des dons, c’est aussi à cela qu’ils servent (en plus de la Bapac). A la mise en ordre des animaux et à pouvoir les proposer à des paf décentes.

Très longue vie à toute la grande famille du royaume du bonheur.

————————————————————————————————-

Une petite Samionnette pour pouvoir continuer l’action de notre BAPAC principalement, c’est ce dont on a besoin.

Un petit geste, et le monde s’ouvre à nous 🙂 

Challenge petite Samionnette

Faites vos achats chez Zooplus en passant par nos visuels. Pour vous ça ne change rien, pour nous ça fait beaucoup