Vivre en absolue harmonie avec son chien – Promenons-nous dans les bois!

balade_boisPromenons-nous dans les bois!
Aujourd’hui, nous nous promenons. Nous allons donc envisager la marche à la laisse.

Retenons trois mots: harnais, laisse, récompenses.

A l’idée de la balade, votre chien est très content. Il le manifeste en sautant, en tournant.
Si vous lui dites “Calme-toi“, faites-le sur un ton apaisant et soyez vous-même tranquille. Il est mieux que vous soyez tous les deux calmes pour sortir. Vous pouvez lui demander de s’asseoir et vous lui donnez une récompense.
Mettez-lui de préférence un harnais. Pour débutez, promenez-vous dans des endroits calmes.
Contrairement à ce que font beaucoup de personnes fréquentant certains “dressages”, n’essayez pas de marcher à deux comme dans un concours. Ce n’est pas le cas.
L’idéal est que la laisse soit détendue. Pour tirer, le chien prend l’habitude de tendre le cou, cela le gêne moins.
SURTOUT, ne donnez pas de coups sur la laisse. C’est une très mauvaise idée, qui en plus est mauvaise pour la trachée du chien. Imaginez supporter la même chose!
Rappelez le chien à vous. Donnez-lui une récompense.
On repart et vous employez toujours le même mot pour le ramener à vous, “au pied”, “près de moi”, par exemple. Vous le félicitez systématiquement de la voix et avec une friandise lorsqu’il revient.
Il tire sur la laisse, vous vous arrêtez. Vous l’appelez. Vous lui dites votre contentement et vous lui offrez la récompense.
S’il tire sur la laisse et que vous vous laissez entraîner, vous lui exprimez que cela vous convient. Le ton sévère est inutile.
Essayez qu’il ne change pas de côté continuellement. Dès qu’il revient du côté choisi (pour toutes les promenades évidemment), donnez-lui une récompense.
Une bonne manière d’enseigner à ne plus tirer est de ne pas suivre de longues lignes droites, de modifier le rythme. Ces changements attirent l’attention du chien.
Vous allez ainsi suivre la loi de Premack: comprendre qu’on obtient ce qu’on préfère en respectant d’abord certaines demandes.
Une complicité nouvelle se crée entre votre chien et vous.
Pour renforcer le comportement, vous savez qu’il est mieux d’instaurer un contact visuel. Établissez-le donc avant tout (revenir, s’asseoir, …).
Si vous pouvez vous entraîner dans un endroit assez vaste et sans danger, vous pouvez

Exemple de longe
Exemple de longe

d’abord utiliser une longe (une laisse longue). Si le chien ne revient pas à votre demande, ne tirer pas sur la longe. Continuez à l’appelez, montrez-lui une récompense, accroupissez-vous.
Jouer, non pas à courir derrière lui, mais au contraire à vous enfuir pour qu’il vienne derrière vous. Montrez votre propre plaisir.
A son arrivée, donnez-lui une friandise et recommencez le jeu.
Quand le chien revient systématiquement, on ne lui donne plus une friandise à chaque fois, mais on lui donne une caresse, on ajoute un mot gentil.

Vous le voyez, l’éducation en renforcement positif met les points forts en avant. Le chien a toujours envie de donner plus. Cette éducation rejette la domination, l’intimidation. Elle évite le stress, elle respecte l’apaisement.
Le chien se sent respecté, il n’y a pas de confrontation avec vous.

Encore ceci: si vous dites à votre chien que vous allez promener, ne le faites pas attendre. Cela va le déconcerter.

Armonia

————————————————–

Envie de soutenir l’asbl Sans Maître ?