Quiévrain bien bon (Malgré une absence très remarquée)

Quand une équipe soudée se mobilise pour son événement annuel, ça ne peut donner qu’un très bon résultat. Ce fut effectivement le cas avec cette 4ème édition du salon du bien-être animal à Quiévrain.

Une soixantaine d’associations avaient été réunies au Centre d’animation de Quiévrain le temps d’un week-end, celui des 4 & 5 novembre derniers. Tout était à nouveau réuni pour que ce week-end, quel que soit le temps, soit un succès. Il est rare de voir une aussi grande équipe de bénévoles être réunie durant 3 jours sur place (sans compter le travail antérieur) mettre tout en œuvre pour le confort tant des exposants que des visiteurs.

Banderole QuiévrainUne surprise de taille nous attendait, l’organisation ayant fait réaliser une immense banderole pour l’événement.

Ce fut pour nous une nouvelle occasion de rencontrer et d’échanger avec le public local sur le bien-être animal, et de faire connaître les crêpes et gaufres de notre mamy.

De très bons contacts furent aussi établis, pas pour l’immédiat, mais pour le futur. Ca sert aussi à ça un salon. Nous fûmes étonnés d’apprendre que l’association “Bien-être animal Quiévrain”, c’est aussi outre le salon, une campagne de sensibilisation, 120 stérilisations de chats errants, 23 chiens perdus et restitués à leur maître, 35 animaux errants soignés, 2 familles aidées à subvenir au besoins de leurs animaux de compagnie, et 1 rongeur sauvé qui vit maintenant en compagnie de l’Echevin du Bien-être animal local.

Un regret qui nous a été fait toutefois émanant de la part d’une bonne partie des exposants, et du public, fut l’absence du Ministre du Bien-être animal Carlo Di Antonio. Et pourtant, l’organisation nous l’a confirmé, il fut invité. Dommage ce rendez-vous manqué de la part du responsable politique du bien-être animal, qui aurait pu prouver, par sa présence, son soutien et son intérêt envers celles et ceux qui consacrent bénévolement (ou pas) leur temps libre aux animaux. Peut-être a-t-il craint les nombreuses questions et remarques relatives à ses dernières décisions décrétales. On ne le saura jamais.

Missionsassociation Bien-être animal QuiévrainAprès, il est vrai aussi que la marraine de l’événement Maureen Louys, s’est rendue très disponible et a rehausser un peu plus encore le salon. Il paraîtrait même qu’elle aurait promis d’être à nouveau la marraine de l’édition 2018 qui se déroulera du 03 au 04 novembre.

Pour notre part, nous remercions et félicitons une nouvelle fois, ce salon qui est devenu la référence pour le Hainaut. Petite confidence des organisateurs, le salon a consommé un budget communal de 3.000,00€, et a été réalisé sans aucun subside régional! Peu de chance toutefois qu’il ait pu bénéficier du même subside régional que le SIBA à Dour l’année passée, même en demandant gentiment…

Coup de pouce