Reprendre la gestion d’un refuge Hainuyer? Oui mais, …

Nous pensions avoir une bonne nouvelle à vous annoncer fin d’année passée ou au début de cette année, la reprise d’un refuge Hainuyer, malheureusement les choses ne se passent pas toujours aussi bien que prévues.

Courant novembre 2015, nous avons été sollicités par plusieurs personnes afin de tenter de remettre sur pied un refuge du Hainuyer, lequel ne fonctionne plus correctement depuis plusieurs années. Il s’agissait presque d’un appel au secours pour les animaux. Appel confirmé par une publication dans le journal local, en vue de mettre sur pied un nouveau Conseil d’Administration.

Notre équipe a donc commencé à travailler sur ce dossier, et effectivement, une recherche de nouveaux administrateurs avait fait l’objet d’un appel très récent.

Un groupe élargi s’est mis sur pied, composé de certains de nos membres dirigeants, et autres membres désireux de sauver la situation.

Rapidement nous avions pu avoir une réunion avec l’administrateur provisoire, suivie d’une seconde, d’une troisième qui s’est déroulée sur place. Les choses se présentaient sous les meilleurs auspices. La dernière réunion se fit même en présence de représentants de la propriétaire des lieux. Lors de cette réunion, nous avions proposé des aménagements des lieux supprimant les cages privatives, au bénéfice d’enclos et d’une grande chatterie. Nous avions également émis quelques craintes administratives.

refuge.1C’est d’ailleurs à la sortie de cette troisième réunion que plusieurs membres sont ressortis les yeux brillants (pour ne pas dire plus), ayant vu les conditions de détentions des animaux…

Les choses se présentaient sous les meilleurs auspices, sauf que, …depuis le mois de janvier, il était devenu impossible d’avoir quelconques nouvelles, tant par mail que téléphone. Un barrage semblait avoir été instauré.

Au vu de la situation physique des animaux, nous ne pouvions nous résoudre à abandonner le dossier. C’est à ce moment là que nous avons pris la décision dangereuse mais unique de solliciter l’intervention d’un avocat. Un coup de poker indispensable à tenter pour le bien-être des animaux allant transiter par ce site.

Une première réunion a eu lieu ce jeudi 12 mai, entre notre avocat et l’administrateur provisoire. Bien que notre présence fut souhaitée par notre avocat, l’administrateur provisoire a refusé celle-ci. Nous avons compris ensuite pourquoi. Notre proposition de reprise remise à cet administrateur a été complètement déformée par ce dernier !!!

6 mois déjà depuis l’appel qui nous a été fait, 6 mois durant lesquels rien n’a bougé.

La première tâche de notre représentant est bien de repréciser notre proposition auprès de l’administrateur afin d’éviter toute équivoque…

+ + + + + + + + + +

Vous aimez notre association ? Soutenez-nous !LOJO