Sale temps pour les associations

sale temps assocIl est triste de constater qu’au 21ème siècle, alors que de tous côtés on constate que le sort des dizaines de milliers d’animaux abandonnés est de plus en plus précaire, une poignée d’individus arrive encore à créer des obstacles conséquents pour barrer la voie à des personnes et associations qui mettent tout en œuvre pour tenter d’aider les sans voix.

Sur la seule journée de ce samedi 15 août, ce ne sont pas moins de 2 associations qui, via leurs réseaux sociaux, ont lancé un grand cri proche du désespoir.

wolf eyesTout d’abord l’asbl Wolf Eyes par l’intermédiaire de son Président-Fondateur Jean-Michel Stasse, signalant que suite à une plainte déposée auprès du propriétaire des lieux qu’elle loue, plainte déposée par le propriétaire d’un terrain voisin (c’est toujours plus simple d’aller par la bande qu’en ligne directe …) suite aux travaux d’aménagement en cours afin de se plaindre des aboiements des chiens, et cris des chats, de même que la dégradation des lieux, le tout bien évidemment avec menace de plainte auprès des Autorités locales, et pourquoi pas, directement en Justice.

Le résultat est sans surprise, un abandon pur et simple de leurs travaux d’aménagement sur la commune de Nonceveux (Aywaille), et une recherche urgente d’un immeuble à louer, éloigné de tout. Des frais inutiles des fonds puisés au détriment des animaux…

Si vous connaissez un immeuble qui pourrait les dépanner dans la région, prenez contact avec cette association via leur page Facebook.

animal sans toitSecond appel à l’aide, celui lancé par Animal sans toit suite à un refus de dernière minute de la Région Wallonne pour l’obtention du Permis d’Urbanisme (Permis Unique d’exploitation), malgré un avis favorable de l’Administration communale.

Ce refus est basé sur certaines réclamations de quelques personnes du voisinage (…). Comme le soulignent les responsables Véronique et Fabrice, quelques objections futiles ont certes bénéficié des diligences ministérielles jusqu’à présent (assez étonnant vu qu’il s’agit du même Ministre qui a l’Urbanisme et le Bien-être animal dans ses compétences), mais ne devraient pas avoir le dessus sur leur motivation en finalité.

La conclusion de ce dossier pour l’asbl Un toit sans toit est qu’une nouvelle demande devra être introduite, avec des modifications apportées, ce qui bien évidemment a un coût, au détriment de qui ??? Des animaux, bien évidemment. Il n’y a plus qu’à espérer qu’entre aujourd’hui et l’introduction de la nouvelle demande,  les Lois, Règlements et normes, déjà ultra complexes, n’évoluent plus.

Vous pouvez apporter votre soutien à cette association en rédigeant un simple courrier ou courriel, qui sera joint à leur nouvelle demande de permis.

Animal Sans Toi…t – Rue de Huy 188 à 4317 Viemme (Faimes) ou info@animal-sans-toit.com.

————————————————–

Comment soutenir l’asbl Sans Maître ?