Taxe sur les animaux de compagnie – Le Ministre Di Antonio dément ce qui n’a pas été dit (Analyse d'un communiqué de presse imprécis)


Une façon de noyer le poisson est de déformer la réalité. Aucun média ni nous n’avons jamais parlé de ce projet de taxe en le présentant comme une taxe annuelle, mais bien comme le texte qui devait être discuté cette semaine au Parlement wallon le précise, d’une taxe à l’identification et l’enregistrement d’un chien et d’un chat.(cf notre du article 19 mars dernier qui à cette heure a quand même fait plus de 175.000 lectures)

Ce communiqué précise que les animaux issus du commerces se verraient infligés cette taxe, alors que les animaux des refuges en seraient exemptés. Qu’en est-il des animaux de particuliers, éleveurs occasionnels, et, … des animaux qui sont sous la responsabilité des associations non refuges ?  Aucune précision.

Le surcoût pour celui qui achète un chien ou un chat chez un commerçant serait de l’ordre de quelques euros payé lors du placement de la puce qui est dorénavant obligatoire. Quelques Euros, le projet de décret prévoit 24 € pour un chien et 5 € pour un chat, soit une augmentation des frais vétérinaires de pratiquement 50 % pour un chien, et 10 % pour un chat.

Plus de 56.000 abandons en 2016 dont plus de 40% par de nouveaux propriétaires qui changent d’avis quelques mois après avoir acheté… D’où l’importance que nous défendons depuis des années de ne pas faire adopter un animal comme on achète un objet, mais de faire des visite pré et post adoption permettant de déceler les éventuels problèmes d’adaptation de l’humain et l’animal. Chez Sans Maître où ces visites sont effectuées, nous n’avons qu’une adoption qui s’est mal déroulée, la personne ayant adopté ayant cédé l’animal à une tierce personne sans notre consentement.

Concluons par le fait que le Ministre ne compte apparemment toujours pas accepter l’existence des associations, et encore moins de leur créer un statut légal qualitatif, puisque nulle part il ne fait mention de celles-ci et n’envisage donc nullement de les aider dans leurs actions comme les refuges non plus. Est-ce vraiment un comportement normal pour un représentant du peuple qui est censé s’occuper de bien-être animal ?

Coup de pouce

Faites vos achats chez Zooplus en passant par nos visuels. Pour vous ça ne change rien, pour nous ça fait beaucoup