Un virage à négocier

Comme vous l’avez certainement lu, depuis ce 17 décembre, jour à marquer d’une grosse X,, la volonté d’un homme l’emporta sur le désir d’autres humains, qui pensaient au bien être des animaux, en espérant que la bâtisse de l’homme puisse perdurer pour les héberger.

Le groupe entourant “Sans Maître” prenant acte de cet entêtement, décida de le laisser au Dernier Jugement, et s’en retourna vers sa méditation.

Une partie de la tribu humaine s’en alla vers la gauche, l’autre vers la droite, tout en se promettant de se réunir régulièrement autour d’un braséro.

Un conseil restreint se mit sur pied, et conclût qu’il serait encore plus inhumain de réfléchir comme l’homme, et prit la décision de ne pas abandonner le destin de ceux qui le seront dès le nouveau jour de l’an neuf.

Si de par vos balades, connaissances, relations, souvenirs, vous connaissez une construction qui serait susceptible d’accueillir un refuge pour chiens et chats, de préférence le plus espacé de Perwez, afin de couvrir un maximum le Brabant Wallon (région du Grand Genappe, Braine l’Alleud, Waterloo, Ittre, …) merci d’aviser Sans Maître, soit par notre formulaire de contact, soir par mail, afin que nous puissions étudier la faisabilité de la chose.

De préférence veut bien dire “de préférence” c’est à dire que vu l’urgence de la situation, d’autres zones pourraient être prises en compte également.

Les 4 pattes comptent sur vous, nous aussi.