Une ouverture importante de la Ministre Tellier (Les ministres se suivent et (heureusement) ne se ressemblent pas.)


Ministre Tellier

Nous vous faisions part précédemment de notre difficulté à rencontrer la ministre du bien-être animal Céline Tellier (cf. article du 05 février 2021). Quelle ne fut pas notre étonnement de recevoir, une dizaine de jours après, un appel de son cabinet nous invitant à une réunion informelle par visioconférence (crise sanitaire oblige) avec d’autres acteurs du bien-être animal, qui comme nous ne se reconnaissent dans aucune des deux représentations “officielles” des refuges et associations, et qui ont (comme nous) des doléances, remarques, propositions à faire afin d’améliorer le confort de ceux qui nous passionnent, les animaux.

C’est donc le 25 février dernier que nous fûmes une bonne vingtaine de participants à répondre présents à cette invitation. La ministre prit la parole en premier afin de nous expliquer que, maintenant qu’elle était bien installée dans ses fonctions, souhaitait ouvrir le dialogue avec toutes les faces de notre domaine, et pas seulement avec les deux associations représentatives afin d’avoir le plus large panorama possible des difficultés quotidiennes de chacun. On ne peut pas dire qu’elles n’existent pas ces difficultés, et chacun eût l’occasion de présenter les siennes. Pour la majorité, la stérilisation des chats errants fut énoncée, pour d’autres des problèmes administratifs, et pour tous, un constat d’impossibilité de faire respecter le décret actuel au vu de ses nombreuses mesures impossibles à appliquer, faire appliquer, respecter et contrôler. A propos de contrôle, contrairement au récent “coup de sang médiatique” de l’extrémisme représenté par l’UWPA, les participants ont exprimé le désir de pouvoir continuer et même renforcer la collaboration avec l’unité régionale, en proposant certains aménagements des interventions et souhaitant un renforcement du cadre.

C’est avec plus d’une demi-heure de retard (et beaucoup de notes prises) sur l’horaire prévu que la ministre reprit la parole afin de remercier chaque participant et nous informa de ce qui était déjà en cours au sein de son ministère, de même de ce qu’elle comptait mettre en étude également. Bien plus discrète que son prédécesseur, nous avons eu le plaisir de découvrir que contrairement à ce que certains tendent de faire croire, son service est bien actif, et ne travaille pas pour se faire une vitrine électorale, mais bien pour faire avancer correctement la législation. Elle nous proposa une nouvelle réunion dans le courant du mois de juin prochain, afin de faire un premier point sur la situation.

Au vu de l’énorme travail à faire pour arriver à avoir des textes cohérents, nous sommes conscients, Ministre comprise, qu’il faudra plus qu’un mandat ministériel, mais la volonté d’avancer positivement et respectueusement est belle et bien réelle.

Si vous faites partie d’une association, que vous avez-vous aussi des choses à dire, mais ne savez pas comment, n’hésitez pas à nous contacter. Nous ferons notre maximum pour les analyser et les relayer.

 

 

Faire vos achats chez Zooplus en passant par notre lien apporte à nos protégés 2% du montant de votre commande hors TVA.