Vivre en absolue harmonie avec son chien – La communication

harmonie avec son chienAujourd’hui, nous allons parler de la communication, qui est une composante essentielle dans la vie des êtres.
Gregory Bateson, anthropologue, psychologue, dit: “On ne peut pas ne pas communiquer”.

La communication, c’est l’oralité, mais elle passe aussi par l’olfaction, les phéromones, le regard, l’ouïe, le toucher et quelques autres phénomènes chimiques.
Le chien est un animal macrosmatique puisqu’il a un odorat exceptionnel. Sa muqueuse olfactive se prolonge jusque dans les sinus. Donc, à l’inspiration, l’air va vers les fosses nasales et les molécules odorantes entrent en contact avec la muqueuse olfactive. A l’expiration, par exemple par voie rétronasale, les arômes arrivent en arrière du palais pour aller vers l’épithélium olfactif des fosses nasales.
Par son reniflement, le chien entretient un débit aérien d’1l/sec avec une vitesse de 10m/sec. La quantité d’air améliore donc son olfaction.

La communication olfactive a un double effet: la communication à distance en km et la communication de proximité. Elle peut agir en direct ou en différé.
Elle prend différentes formes, dont une partie active: marquage urinaire = les mâles peuvent uriner 80 fois en 4h. Plus la patte est levée, meilleure est la dispersion. Le mâle urine souvent sur la miction d’un autre. Il urinera aussi avant ou après un conflit, parfois pour montrer la dominance.
marquage fécal = aux endroits signifiants, parfois à la verticale pour ajouter un signal visuel.
marquage par frottements = le chat surtout l’utilise. L’animal frotte une partie de son corps.
grattage du sol = il s’effectue après miction ou défécation. Il laisse des traces sur le sol, des phéromones des glandes podales.
une partie passive: traces des glandes podales en se promenant, empreinte d’odeur personnelle.
Les femelles laissent des phéromones vaginales, qui font monter le taux de testostérone chez le mâle.

Armonia

————————————————–

Comment soutenir l’asbl Sans Maître ?