Vivre en totale harmonie avec son chat – La vue


La vue du chat

Le chat observe la morphologie, les expressions, les marques visuelles.
Les marques visuelles sont les griffades, qui laissent ainsi une odeur.
Les supports à lignes verticales, les fibres de verre attirent les chats.

Les chats sauvages essaient, par ces marquages, de ne pas rencontrer les autres. Toutefois, il n’existe pas de dominance chez le chat.

Quand deux chats étrangers se rencontrent, ils exercent des mouvements ralentis. Ils se regardent, ils s’approchent prudemment, ils se reniflent en position tendue, ils dressent les oreilles vers l’avant.
De près, ils sentent leurs vibrisses respectives, puis ils longent le corps. Quand ils sont d’accord, l’un des deux lève la queue et il attend de l’autre un flehmen (l’accès à ses phéromones).
Si on les observe, ils feignent l’indifférence. Ils cassent ainsi le contact.
Si un chat pousse l’autre à l’approche, le deuxième peut alors menacer, prendre une attitude de substitution ou se battre.
Lorsqu’ils sont contents, ils relèvent la queue, le bout replié vers l’avant. Ils ‘parlent” très bas. Ils approchent leur nez de l’autre, de manière à mettre les vibrisses en contact, tout comme les phéromones.
Ensuite, il peut y avoir allomarquage, on se frotte la tête, on se lèche, position sur le côté pour inviter au jeu. Pour renoncer, l’un des deux passe son chemin.
Avec l’humain, la position sur le côté appelle au jeu ou aux caresses. Le chat pratique la lordose (il se roule).
Armonia

+ + + + + + + + + +

Encourager notre action ? Soutenez-nous !LOJO

Faites vos achats chez Zooplus en passant par nos visuels. Pour vous ça ne change rien, pour nous ça fait beaucoup