Vivre en totale harmonie avec son cheval: Les allergies


Différents types d’allergies atteignent les chevaux. Elles sont souvent de type respiratoire ou cutanées. Elles peuvent provenir de pollens, la poussière, moisissures, …, d’aliments, de piqûres d’insectes.
Les symptômes en sont: toux, respiration asthmatique, manque d’énergie, écoulements nasaux, yeux larmoyants, grosseurs sur la peau, démangeaisons. Ils ne correspondent pas toujours des allergies.
Evidemment, il faut éloigner le cheval de l’allergène. Le vétérinaire choisira des anti-histaminiques ou des corticoïdes.
Le foin et la paille doivent être changés tous les jours pour éviter les moisissures.
Il semble que les méthodes actuelles de moissonnage et de battage provoqueraient des allergies. La pellicule blanchâtre présente dans les tiges sèche en craquelant en particules volatiles.
Les chevaux peuvent développer des allergies à cause de pesticides pulvérisés sur l’herbe.
Les céréales sont sélectionnées pour donner de la farine plus fine. Cela peut créer une allergie.
On peut utiliser du foin préfâné, plus énergétique.
On a le choix entre des litières de lin, papier, chanvre, …
On peut vaporiser un peu la litière avant de l’enlever pour éviter au maximum que les poussières se soulèvent.
La surface alvéolaire des poumons d’un cheval couvrirait une piscine de 50m. La vie domestique n’est pas favorable à la bonne forme de l’appareil respiratoire.
Une piste mal entretenue est aussi un motif d’allergie.
Le cheval souffre, tout comme nous, de la pollution atmosphérique.

Armonia

Faites vos achats chez Zooplus en passant par nos visuels. Pour vous ça ne change rien, pour nous ça fait beaucoup