Vivre en totale harmonie avec son cheval – Entretenir l’écurie

Ecurie

Le nettoyage de l’écurie soulève la poussière de la paille et autres. Le cheval doit donc se trouver en dehors de son logement.

L’écurie du cheval doit comporter une belle couche de paille.

Avant tout, elle doit être correctement nettoyée, chaque jour.

Avec une fourche, on enlève la paille souillée. Elle servira à élaborer un fumier au carré.

On passe le sol à la brosse dure. Régulièrement, on désinfecte l’écurie avec du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude à parts égales dans un seau d’eau.

La paille est répartie dans toute l’écurie, en la détachant bien. Elle doit être aérée et équilibrée. Son épaisseur doit impérativement empêcher le cheval d’avoir froid et lui donner du confort.

Naturellement, le cheval cherche la propreté, en ne broutant par exemple jamais à proximité des crottins. Cela évite la transmission de parasites internes et de maladies contagieuses.

Il est intéressant de réaliser un paillage en bateau, ce qui signifie faire remonter un peu la paille sur les bords.

Il existe également des dalles en caoutchouc, disposées en légère pente, avec sortie de drainage. Elles ont pour avantage de ne pas retenir les vapeurs d’ammoniaque.

L’écurie ne peut être humide pour ne pas endommager les sabots.

Armonia

+ + + + + + + + + +

Vous aimez notre association ? Soutenez-nous !LOJO