Wilson, (plus) seul au monde (Encore une victime de l'irresponsabilité humaine)


Wilson

18 avril fin d’après-midi. Alors que nous sommes en confinement et fermés, un coup de sonnette à la porte d’entrée. Une dame qui promène son chien a trouvé sur le trottoir un chaton à peine né, et aucune chatte à côté. Lieu de découverte précisé, les taillis et alentours sont inspectés, et aucune autre âme animale n’est découverte.

Très sceptique sur le devenir de cette petite boule qui doit être née sous les 48 heures. En désespoir de cause, nous installons une couveuse de fortune, chauffée à la lampe UV et tentons de l’hydrater au biberon. Mais que faire avec un si jeune et petit animal qui ne fait même pas 100 grammes ? C’est alors que l’idée vint de chercher en urgence une femelle qui était en allaitement pour Wilsondes chatons d’environ une semaine. Et c’est un appel rapide d’une bénévole de chez INNI qui apporta la bonne nouvelle. Une famille de Landenne avait en accueil une femelle qui avait mis bas une petite dizaine de jours avant. Rendez-vous pris téléphoniquement, c’est à la nuit tombante après l’avoir bien emmitouflé dans une couverture, laquelle renfermait une bouillotte, que nous avons pris la route pour conduire le petit près de l’espérée mère salvatrice.

La route était on ne pouvait plus limpide (un des rares avantages causés par la Covid-19). Arrivés sur place, c’est en respectant les mesures de distanciation sociale que nous remettons le nid artisanal, et attendons à l’extérieur le résultat de la mise en contact. Une vingtaine de minutes plus tard, tous les signaux étaient au vert, le petit étant collé à la femelle qui commençait à le lécher.

Facilement repérable parmi les petits, à mesure que les jours passaient, la petite boule montra des signes évidents de combat pour vivre. Sa prise de poids était régulière, et grâce à sa famille d’accueil, il put s’abreuver correctement. Bienveillante, celle-ci lui fit régulièrement de la place parmi les chatons afin qu’il ait accès aux mamelons.

Durant quelques jours, le petit ne grossit guère, et la décision de lui apporter un complément par biberon fut prise. Il recommença à évoluer favorablement. Tellement favorablement qu’un petit nom lui fut attribué. Il commença à s’appeler WILSON (Si vous voulez savoir pourquoi, Google devrait être votre ami 😉  ).

Restait toujours le doute de savoir s’il avait eu le temps de prendre son colostrum à la naissance. Allait-il succomber à la première infection ? Nous le sûmes rapidement avec l’arrivée d’un nouveau petit orphelin qui était porteur du choriza et qui bien évidemment le partagea. WILSON traversa cette épreuve brillamment.

Au vu des excellents soins apportés par la famille d’accueil, et plus précisément d’Estelle, la fille du foyer, on se doutait qu’un attachement profond naquit envers WILSON. C’est pourquoi nous avons pensé que peut-être tout le monde serait ravi si Wilson passait du niveau d’accueilli au niveau adopté … Bien évidemment, la réponse fut presque immédiate et positive. Nous avons donc proposé fait la proposition à INNI, plutôt que de récupérer WILSON comme nous avons l’habitude de le faire pour les miraculés, de le confier à la famille d’Estelle. A notre grande joie, la proposition fut acceptée immédiatement. Un très beau destin pour ce petit qui n’avait pas 1% de chance de survie lorsque nous l’avons pris en charge.

Malheureusement toutes les histoires ne finissent pas aussi bien, celle de WILSON relève du domaine des contes de fées. Elle rappelle qu’il est primordial si vous aimez un tantinet les animaux, de faire stériliser vos chats (mâles ET femelles) le plus rapidement possible, et aux administrations communales l’importance de mettre sur pied des plans de stérilisation des chats errants efficaces. Pour rappel, il est totalement stupide de penser qu’il faut attendre une première portée pour faire stériliser les femelles. Evitez également la castration chimique car celle-ci pose énormément de problèmes et à long terme est bien plus onéreuse qu’une ovariectomie.

Faire vos achats chez Zooplus en passant par notre lien apporte à nos protégés 2% du montant de votre commande hors TVA.