Le Yulin Dog Meat Festival, en parler ou pas ?

Chaque année, de plus en plus de voix s’élèvent contre cette tradition qui remonte à un autre temps: le Yulin Dog Meat Festival.

En résumé, dans ce village chinois, en un jour, on assassine plus de 40.000 chiens et 10.000 chats de préférence dans d’atroces souffrances, pour le simple plaisir gustatif.

Stars, politiques et quidams tentent chaque année de faire plier les autorités en demandant de légiférer sur une interdiction de cette barbarie, jusqu’à présent sans succès. Même une pétition ayant à cette heure récolté plus de 2.500.000 signatures n’y est pas parvenue.

L’année passée, à l’aurore de notre existence, nous avions publié un article qui avait été lu plus de 11.000 fois de par le monde.

Nous nous apprêtions à réitérer cette année lorsqu’un article du Soir attira notre attention, en expliquant que cette médiatisation aurait un effet contreproductif, et crisperait bon nombre d’habitants et les poussant à défendre farouchement leurs traditions culinaires (…). Dès lors que faire ? Se taire ne permettra certainement pas de faire stopper la fête, mais si en parler augmente la conviction de la populasse locale de persévérer dans cette cruauté gratuite…

kukur tiharEt pourquoi ne pas plutôt parler d’une autre tradition, mais celle-ci mettant les chiens à l’honneur ? Saviez-vous que chaque année, au Népal, se déroule le Kukur Tihar
qui met à l’honneur l’amitié particulière entre le chien et l’humain ? Lors du Kukur Tihar, les chiens sont honorés selon la tradition népalaise, colliers de fleurs, tika (cette fameuse tache rouge au milieu du front qui pour les chiens est “un peu” plus visible, et surtout, ce qu’ils raffolent particulièrement, la cérémonie d’offrande de nourriture.

En réalité, le Kukur Tihar fait partie d’une cérémonie plus générale, durant 5 jours, et appelée Diwali. Et le Diwali est célébré à bien plus grande échelle dans le monde (notamment par les hindous, les sikhs, les jaïns, dans de nombreux pays où vivent d’importantes communautés indiennes, tels que le Royaume-Uni, Singapour, ou l’Afrique du Sud…)

Et si en surmédiatisant le Kukur Tihar les habitants de Yulin prenaient conscience que leur festivité était complètement obsolète ? Et si ils décidaient un jour de célébrer eux aussi les chiens plutôt que d’en faire des souffres-douleur, Et si pour une fois nous n’étions pas utopiques ?

+ + + + + + + + + +

Envie de nous aider à acquérir un utilitaire ?

Une camionnette pour Sans Maître

LOJO